Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /home3/hclsorel/public_html/includes/menu.inc).

Historique

Déjà 100 ans!

C'est en 1910 qu'est confié au professeur Napoléon Lamoureux un corps de clairons formé par la Compagnie numéro six des Zouaves de Sorel. Cinq ans plus tard, en décembre 1915, est formée la première fanfare de la région par Napoléon Poirier, Ovide Péloquin et Chevalier Alfred Rancœur, membres de l'Association des Zouaves de Sorel. La fanfare portera donc le nom de Fanfare des Zouaves de Sorel et la direction musicale sera confiée à Napoléon Lamoureux. Ce corps musical, formé de seize musiciens, portera l'uniforme des soldats de Pie IX.

Le 11 avril 1915, le premier concert de la fanfare fut donné à l'Académie de musique de Sorel. C'est le 9 mai de cette même année qu'on a pu assister à la première sortie dans les rues de la ville. Au printemps 1916, après avoir porté, par décret, le nom de la fanfare officielle des Zouaves pontificaux canadiens, le conseil de ville la nomma Harmonie de la Cité de Sorel. À sa première sortie officielle, le 28 avril, les musiciens portaient, pour la première fois, l'uniforme civil. L'harmonie était alors dirigée par le professeur August Liessens qui, nommé directeur musical de l'harmonie en 1916, le demeurera jusqu'en 1940.

C'est au parc de Berthierville, le 14 août 1917, qu'eut lieu le premier concert de l'harmonie à l'extérieur de la ville. Ce concert, prélude à un succès croissant hors des murs de la ville, fut suivi d'un voyage aux camps des Zouaves à Ottawa en 1920, d'un voyage à Québec en 1922, d'un concert le 1er mars 1925 à la radio de CKAC de la presse à Montréal et un programme fut mis en ondes par CKAC en direct du carré Royal de Sorel.

L'Harmonie de Sorel devint membre de l'Association des fanfares amateurs de la province de Québec le  mai 1938 (aujourd'hui la Fédération des harmonies et des orchestres symphoniques du Québec). Toujours en 1938, à la demande d'un groupe d'étudiants de l'Académie du Sacré-Cœur, naquit une seconde fanfare : la Société philharmonique Calixa-Lavallée.

La difficulté de pourvoir financièrement aux deux ensembles musicaux entraîna la fusion de ces dernières en 1940. C'est de cette fusion qu'est issue l'actuelle Harmonie Calixa-Lavallée de Sorel. Son nom rend ainsi hommage au compositeur de notre hymne national, le « Ô Canada », né près de Sorel.

L'année 1940 est aussi témoin de l'entrée de Georges Codling comme directeur musical de l'harmonie. Il occupera ce poste jusqu'en avril 1987 où il cède la place à son petit-fils, Stéphane Laforest. Celui-ci occupera le poste jusqu'en 1995 puis le cédera à son tour à Claude Sheridan qui l'occupera jusqu'en 2000. De 2001 à 2017, c'est Josée Laforest qui assurera la direction musicale. Lui succédera Mélissa Biroun, actuelle directrice artistique et chef d'harmonie de l'ensemble.